You are here

Tunisie

Ces jeunes victimes de l’ancien régime

Vers midi, dans une station du métro d’une banlieue, un couple jouait aux amoureux, jeune. Il attendait la prochaine rame et attirait l’attention des voyageurs, hommes et femmes, par de bruyants câlins. La fille, d’une tristesse inouïe, portait un jean et un tee shirt et semblait d’une condition très modeste.

La médecine académique face à ses détracteurs*

Longtemps retranchée dans sa tour d’ivoire, la médecine académique a su résister à de nombreuses crises qui ont secoué le secteur de la santé durant ces dernières décennies.

Jeanne d’Arc de Tunis

Elle fut admise, durant la période affreuse, à la suite d’une overdose. On l’avait prise, au départ, pour une débile et on l’a jetée à l’asile. Mais nos grands professeurs, raillant les médecins de ville et leur esprit mercantile, redressèrent, vite, le diagnostic.

Non au Statu Quo

La prudence est, bien sûr, de mise, concernant les déclarations de ces deux derniers jours, car elles comportent des affirmations difficiles à vérifier. Certaines sont des spéculations : l’armée prendra le pouvoir en cas d’une victoire électorale des islamistes. D’autres sonnent comme des révélations mais restent  non démontrées : des préparatifs pour acheter des voix aux élections et des sociétés étrangères pour influencer sur les résultats du scrutin.

Une rébellion chez les simiens !

Les singes, on le sait, sont des primates, ils ressemblent aux humains et vivent, à l’état sauvage, dans des sociétés hiérarchisées, chacun selon son sexe, son poids et son âge. Le chef et ses femelles et d’autres simiens soumis, s’organisent pour la sauvegarde du groupe et sa survie.

Attention Au Piège

Pour disperser les rangs de la révolution, détourner son attention et l’éloigner de ses objectifs politiques, on a recours à la bonne vieille technique. On brouille la communication en créant un intense bruit de fond, à coups  de pseudo sondages, de fausses informations, de messages contradictoires, de fortes sensations.

Au Supermarché

J’ai été au supermarché, ces derniers jours. Rien n’a changé ! Les mêmes circuits, la même direction de la même clique. De nouveaux revendeurs qui ressemblent aux anciens, peu

Je vote Jeune Révolution, je vote pour nos enfants !

Je sais pour qui ne pas voter ! Ceux qui refusent le progrès, qui nous isolent, nous cloîtrent, nous cloisonnent, nous ligotent, nous empêchent de réfléchir, d’essayer, de se tromper, de pécher et d’avancer.

Une histoire édifiante

Je ne sais pas si vous connaissez la dernière, une authentique histoire ? Loin d’être insignifiante, elle m’a semblé bien édifiante. Un zélé du système minable, détournait, à son profit, avec la complicité du comptable, l’argent de sa société. Une activité dont il ne faisait guère mystère.

On veut discréditer la Révolution !

J’ai vu, par hasard, la couverture du non lieu de Feyada Hamdi, sur notre chaine nationale. Ce n’est point l’acquittement de Feyda qui m’a déplu mais le message, en filigrane, qui absout tout un système. Aucun mot sur les rackets et les intimidations dont 

Pages

Subscribe to RSS - Tunisie